Les avantages

La réflexologie et l’acupression améliorent la qualité de vie par la détente, la stimulation de la circulation sanguine et la diminution du stress. Ces techniques éliminent les douleurs causées par les nombreuses activités de la vie quotidienne et l’anxiété. Elles ont une grande influence sur tous les systèmes : nerveux, endocrinien, urinaire, lymphatique, cardiovasculaire et musculo squelettique.

La réflexologie et le massage sur chaise (Technique Amma) sont les options gagnantes pour améliorer la santé globale de vos employés. C’est-à-dire les problèmes de santé, de stress et de lésions professionnelles dans l’environnement de travail.  Ces soins thérapeutiques sont à la fois préventifs et correctifs.


Une solution gagnante pour tous!


STRESS  Réduction du stress et de l’anxiété,  augmentation de la résistance à toute forme de stress.

ÉNERGIE  Amélioration du sommeil, donc plus d’énergie et concentration accrue.

BIEN-ÊTRE  Sensibilisation au corps et ses besoins personnels et l’auto-gestion de sa santé. Second souffle pour le corps, l’intellect et l’esprit.

MILIEU DE TRAVAIL  Augmentation du sentiment d’importance et d’appartenance face à l’entreprise et l’enrichissement de l’ambiance au travail.

SOULAGEMENT des douleurs, donne plus d’énergie et de vitalité. Soulagement des tensions musculaire.

SYSTÈME IMMUNITAIRE  Renforcement du système immunitaire et circulatoire, en prévention des maladies.

PRÉVENTION DES L.A.T.R.  Préventions des lésions attribuées au travail répétitif : mal de cou, épaules, tendinites, bursites, syndromes du tunnel carpien, facites, épine de Lenoir, douleurs aux pieds, mains, etc.


 

 

 

 

9 facteurs qui améliorent
le bien être au travail

L’esprit d’équipe 

Dans le baromètre Ipsos 2016 sur le bien-être au travail, la deuxième composante la plus importante citée pour créer du bien être au travail est l’entraide entre collègues en cas de difficulté. Dans une autre étude de 2015 faite par Oracle Digital Transformation, la première source d’implication serait les relations et les liens tissés avec ses collègues de travail. L’ambiance générale d’une équipe et la cohésion est source d’engagement et de bien-être. Investissez du temps afin de créer du lien et de la cohésion. Cela peut se faire lors de rencontre hebdomadaire avec votre équipe, mais aussi dans des moments plus de détente comme des ateliers de mobilisation d’équipe par exemple ou des 5 à 7 !

L’équilibre

Il est important d’avoir un bon équilibre entre la vie personnelle et professionnelle pour éviter le surinvestissement et à la longue une baisse significative de son énergie. L’équilibre est très personnel et propre à chaque personne suivant ses différentes réalités. Chacun doit trouver son propre équilibre et s’y tenir pour se sentir plus énergisé.

La reconnaissance

Dans une étude menée par Institut Viavoice et le Nouvel Obs, 94% des travailleurs actifs interrogés se sentent heureux à lorsqu’ils sont reconnus par leur hiérarchie versus à 57% lorsqu’ils ne se sentent pas vraiment reconnus. Ce facteur de reconnaissance va bien au-delà du facteur monétaire qui s’essouffle rapidement. La reconnaissance non monétaire quant à elle est une source de fidélisation et de bien-être sain et durable. Apprenez-en plus sur la reconnaissance au travail.

La sécurité

65% des interrogés du baromètre Ipsos affirment que le fait d’être confiant dans son avenir professionnel et dans son entreprise est un des piliers du bien-être au travail.
La sécurité professionnelle permet une certaine stabilité qui joue un rôle dans la composante de ce bien-être au travail. Il est important que la direction communique sur ces aspects afin que les employés puissent avoir une vision claire de l’entreprise, mais aussi de leur poste et évolution.

La confiance

Si un employé n’a pas l’impression d’avoir la confiance de son manager ou de sa direction, qu’il n’y a aucune délégation ou prise d’initiative possible, cela va considérablement jouer sur son implication et son bien-être au travail. De plus, cela diminuera sa créativité et son leadership, car il ne se sentira pas impliqué dans l’équipe.

La fierté

La fierté en son travail et en son entreprise sont des composantes importantes du bien-être au travail. Investir et bâtir une forte culture d’entreprise favorise cette fierté et le sentiment d’appartenance chez les employés.

Une vision claire et commune

Avoir une vision claire de ce qu’on attend de vous, mais également des enjeux de l’entreprise dans les prochaines années sont primordiales pour favoriser le bien-être au travail. Venir travailler sans vision et sans comprendre les impacts de son travail dans l’écosystème global de l’entreprise vient nourrir un sentiment de frustration néfaste pour l’employé et pour l’organisation également.

L’autonomie

Le sentiment d’autonomie vis-à-vis de son travail et de son organisation constitue un levier important de bien-être. Laisser une marge de manœuvre à son équipe est important et cela va de pair avec savoir déléguer !

L’estime

71% des interrogés du baromètre Ipsos sur le bien-être au travail disent que la considération par ses managers est une composante du bien-être au travail. À contrario, lorsque l’on ne se sent pas considéré cela va impacter directement la motivation au travail et in fine la performance. Prenez le temps de passer des moments de partage avec vos employés sur leur travail, faites-leur des retours constructifs et ne leur donnez pas l’impression que vous n’avez pas de temps à leur accorder.

Source : http://www.espritdecorps.biz/9-facteurs-bien-etre-travail-ameliorent-performance/